Le Vieux Lyon : les Traboules et les cours Renaissance

Une visite d’une durée 2 heures

Le quartier a une histoire millénaire qui a failli disparaître dans les années 1960 quand un maire de Lyon, surnommé Zizi le bétonneur, a voulu implanter des marinas en bord de Saône et une autoroute à flanc de colline ! Des associations de riverains relayées par le Ministre de la Culture de De Gaulle, André Malraux ont réussi à arrêter le travail de destruction.

Ce quartier, ainsi qu’une partie de la Presqu’Ile, est maintenant classé patrimoine mondial de l’UNESCO.

Lyon-5-Saint-Jean-Cathedrale-Fourviere-2013-06

Départ Place Saint-Jean. Entrez dans la Cathédrale.
Son horloge astronomique est l’une des plus anciennes d’Europe (1383 à priori) : elle donnera l’heure exacte jusqu’en 2019 ; elle sonne plusieurs fois par jour avec un défilé animé de personnages.
Cette cathédrale était une Primatiale : le chef de l’église française a longtemps été l’archevêque de Lyon, le Primat des Gaules. Des fouilles archéologiques, sur le côté nord ont mis à jour les traces de 3 édifices religieux accolés, les plus anciens datent du 4° siècle. Jouxtant la cathédrale et abritant son trésor, la Manécanterie (11° siècle).
La Rosace du Couchant (12 m de diamètres) ou Rosace de l’Agneau (1394), est située au-dessus du grand portail de la Cathédrale. Elle présente au centre l’Agneau qui donne son nom à la rosace. Elle relate en 6 médaillons quelques épisodes de la vie de St Etienne, puis, en 12 médaillons, celle de Jean Baptiste, à qui est consacré l’édifice.

Lyon-5-Saint-Jean-Cathedrale-2005-06-09

La place Saint-Jean, présente en son milieu une belle fontaine.

Lyon-5-Saint-Jean-Place-2005-05-01

Prenez la rue des Antonins au nord ouest de la place et entrez au 3/5 de la rue pour découvrir la première Traboule. Ce n’est pas la plus spectaculaire mais elle est très vivante. Ressortez rue Saint-Jean.

Arrêt suivant dans une cour sublime, la Maison du Chamarier : imaginez-vous au 17e siècle, quand Madame de Sévigné logeait là.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Tournez à gauche et montez ensuite de quelques mètres la rue de la Bombarde et arrêtez vous devant la façade de la Maison des Avocats avec ses magnifiques couleurs qui rappellent la ville de Florence.

Lyon-5-Saint-Jean-Maison-Avocats-rue-2011-06-15

Continuez jusqu’au 14 de la rue de la Bombarde, à côté de la boutique Artisans du monde : visualisez une plaque avec un boutefeu qui allume une bombarde.

Redescendez et reprenez la rue Saint-Jean. Au 58, derrière la crêperie Au Petit Glouton, pénétrez dans la cour, si elle est ouverte : découvrez un très joli puits adjacent à la salle et à la cuisine de la crêperie. Ces puits expliquent pourquoi les habitants de Fourvière ont quitté la colline pour descendre ici, après la destruction des aqueducs lors de la chute de l’Empire Romain.

???????????????????????????????

???????????????????????????????

Au 52 de la rue Saint Jean la médiévale boutique Mandragore au fond d’une traboule en impasse. Cette boutique propose tout ce qui est du Moyen-âge : gantelets, cotte de mailles, vêtements d’époque (velours et robes longues).

Au 54 de la rue Saint Jean entrez dans la Longue Traboule : ses beaux passages traversent 4 immeubles et 4 cours. Ressortez de la traboule, dans la rue du Bœuf.
Tournez à droite et longez des boutiques d’art, des boutiques d’artisan et l’Hôtel 4 Etoiles La Tour Rose (le comédien Molière a joué dans ce lieu).

???????????????????????????????

???????????????????????????????

Vous arrivez place Neuve Saint-Jean avec ses nombreuses terrasses de restaurants. A l’angle de la rue du Bœuf, remarquez la statue en bois d’un bœuf au coin du mur.

Lyon-5-Saint-Jean-Place-Neuve-Boeuf

Allez au 16 rue du Bœuf et entrez dans une très jolie cour avec une Tour Rose cylindrique somptueuse et de belles portes. En ressortant, découvrez le magasin de chapeaux sur le côté.

???????????????????????????????

Revenez à la place Neuve Saint-Jean. Au milieu de la place, admirez une remarquable cour ouverte avec des escaliers extérieurs.

Lyon-5-Saint-Jean-Place-Neuve-Escalier

A l’angle de la place entrez dans la Boulangerie du Palais et découvrez une des spécialités de Lyon : les brioches aux pralines.

L’arrière de l’énorme bâtiment énorme que vous voyez à l’autre angle, en face de la boulangerie, est l’ancien Palais de Justice. Les lyonnais l’appelle « Les 24 colonnes » : 24 colonnes corinthiennes constituent sa façade. Ici, siègent toujours la Cour d’appel et la Cour d’assises du Rhône. Le palais dispose de sa propre prison pour les longs procès. Charles Maurras y a été jugé là en 1945 et le bourreau nazi Klaus Barbie en 1987. Dans un bâtiment antérieur furent jugées des centaines de personnes durant la Terreur révolutionnaire en 1793-1794, puis guillotinées place des Terreaux.

Lyon-5-Saint-Jean-Palais-Justice

Continuez la rue Saint Jean vers le nord : au 27 entrez dans une nouvelle Traboule.

Ressortez au 6 rue des Trois Maries après avoir traversé 2 cours ocres avec des escaliers extérieurs et des galeries italiennes. Dans cette rue à la courbure bien visible, on a l’illusion de vivre toujours au 16ème siècle. Au bout de la rue, tournez à gauche et découvrez la magnifique place de la Baleine.

Au coin de la place de la Baleine et de la rue de la Baleine, visualisez le panneau sculpté représentant une baleine. Il est agréable de boire un pot en terrasse sur cette place l’Eté, au frais à l’abri du soleil. L’hiver, il y a souvent des cracheurs de feu. Vous pouvez vous imaginez au Moyen-âge, pendant l’une des 4 grandes foires annuelles qui ont permis à Lyon d’entrer une grande ère d’expansion économique. Cette croissance économique fut confirmée à la Renaissance par l’installation des banquiers Florentins arrivés en France avec Catherine de Médicis, future reine de France : ils ont construit les beaux hôtels particuliers toujours debout aujourd’hui.

Lyon-5-Saint-Jean-Baleine-Place-2003-06-09

Continuez vers le nord la rue Saint-Jean jusqu’à la Place du Gouvernement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au n°2 de la Place, entrez dans une traboule qui commence par des escaliers : elle conduit à une belle cour située au-dessus des anciennes écuries de l’hôtellerie de Saint-Christophe. Redescendez un escalier et vous déboucherez au 10 Quai Romain Rolland. Faites demi-tour et reprenez la rue Saint-Jean, toujours vers le nord.

???????????????????????????????

Vous arrivez Place du Change : dans le Palais du Change voyageurs et commerçants changeaient leur monnaie avant de quitter le royaume de France (Lyon à cette époque était proche de la frontière de la Savoie). Le Palais du Change est devenu un temple protestant. Admirez la façade de la Maison Thomassin.

Lyon-5-Saint-Jean-Palais-du-Change-2005-06-09

Montez la rue de la Loge à droite du Palais et tournez à droite dans la rue Juiverie. Les façades sont remarquables : fenêtres à meneaux ; gargouilles vraies (ou factices ajoutées par les habitants) ; ateliers de troupes de théâtre ; l’Horloger de Saint-Paul au n°20 (restaurateur d’horloges) popularisé par le film de Bertrand Tavernier ; atelier de sculptures au n°15 de la rue.

Lyon-5-Saint-Jean-Juiverie-rue-2011-06-15

Au n°8 de la rue de la Juiverie, entrez la cour et découvrez la galerie Philibert Delorme, qui unit 2 maisons, construite par un architecte ayant séjourné en Italie.

Lyon-5-Saint-Jean-Galerie-Philippe-Delorme

Vous arrivez place Saint-Paul avec sa petite gare qui dessert la banlieue Ouest de Lyon.

Lyon-5-Saint-Paul-gare-2007-07-13

Montée quelques mètres dans la Montée Saint Barthélémy et découvrez l’escalier Renaissance de la Maison Henri IV ou Maison Paterin.

Lyon-5-Saint-Jean-Maison-Paterin

Redescendez et continuez vers le nord jusqu’à l’Eglise Saint-Paul, magnifiquement restaurée. A côté la tranquille place Gerson avec un café-théâtre célèbre qui a gardé l’esprit des débuts, dans les années 1970.

Nous vous conseillons de déjeuner ou dîner dans un bouchon ou un petit restaurant de la rue du Bœuf : Le Café Epicerie (midi et soir), Les Adrets (midi et soir), La Nef des Fous (le soir), Les Retrouvailles (le soir) ou la grande table de la Cour des Loges.